[Test] Warriors All-Stars

0
12
Warriors All-Stars (Logo)

Warriors All-Stars (Logo)

  • Éditeur : Koch Média
  • Développeur : Koei Tecmo
  • Genre : Beat’em All
  • Sortie France : 01/09/2017
  • PEGI : 12
  • Plate-formes : PS4 / PS Vita (Japon) / PC
  • Version testée : PS4
  • Multijoueurs : non

Allez hop et un nouveau Musou qui débarque sur PS4. Mais si vous savez, les Beat’em All où l’on doit défoncer des milliers d’ennemis tout en ayant des objectifs à atteindre dans chaque niveau. Même si je préfère la saga des Basara de chez Capcom plus dynamique et WTF, il m’arrive de me laisser tenter par celle de Koei Tecmo.

Et c’est le cas de ce  Warrior All-Stars pour la simple et bonne raison qu’il regroupe non pas les guerriers les plus populaires de Dystany et Samurai Warriors mais de l’ensemble des licences de Koei Tecmo. En soit il est un “Orochi” à plus large échelle.

Allez je lance le jeu et je découvre qu’il est lui aussi en VOSTA. Il va falloir vraiment ce mettre à l’anglais les amis. Je parcours le menu, et je découvre que le seul mode jouable est le mode “Story”. Ajoutons a cela que ce mode ne propose pas de mutli joueurs et c’est bien dommage. Pour les fans de la franchise des Musou, habituelles « Encyclopédie » et « Galerie » sont toujours présentes.

C’est parti pour le story mode et je découvre la liste des personnages disponibles. Douze protagonistes (avec leur voix originale) nous sont proposés au début mais ce nombre va vite monté à 28. Dans cette liste on trouvera par exemple Ryu Hayabusa de Ninja Gaiden ou William de l’excellent Nioh (test à lire ICI). C’est d’ailleurs avec lui que j’ai commencé le jeu.

Warriors All-Stars - Test (02)
Je débute l’aventure avec William !

Je découvre le scénario qui en gros est le suivant : des combattants d’univers différents ont été invoqués par un peuple de renard (enfin ça y ressemble plus ou moins) afin de les aider à sauver leur monde. Voilà c’est aussi simple que ça.

Arrivé sur le champ de bataille premier constat le jeu n’est pas super beau pour de la PS4. Les personnages sont certes très bien modélisés et il est sympa de voir les différents styles de chara-design mélangés dans ce titre, mais ça reste moyen sur les décors.

J’avance un peu et on se rend vite compte, à condition de bien connaitre les franchises de Koei Tecmo, que le bestiaire est composé d’ennemis issues de ces dernières. C’est d’ailleurs assez drôle de se retrouver en même temps face à des lapins en cell-shading et des monstres sortis tout droit de Toukiden.

Niveau gameplay étant un habitué des Musou, j’ai très vite su comment me débrouiller face aux hordes d’ennemis. Ne vous inquiétez pas si vous êtes novices, puisque la prise en main est vraiment très simple. Les combos sont exécutables en mixant les touches Carré et Triangle et les super-attaques sont toujours présentes. Pour le coup, celles-ci sont d’ailleurs assez mal équilibrées entre les personnages.

Quelques particularités de gameplay sont bien sûr présentes. Le « Hero Skill » est une technique servant de guérison, de soutien ou d’attaque en fonction du héros. Le « Bravery system » permet de prendre l’avantage dans une bataille si notre moral est supérieur à celui de nos adversaires. Le « Combined Skill » permet comme son nom l’indique de coordonnées nos attaques avec celles de nos alliés. Enfin le « Musou Rush » est une phase dans laquelle nous devons fracasser un maximum d’ennemis sous les applaudissements de nos alliés qui en plus de nous offrir quelques bonus comme l’augmentation de la force pendant un laps de temps pourrons éventuellement intervenir dans notre combat.

Warriors All-Stars - Test (04)
Le mode “Musou Fever” !

Je termine ma première mission, et je découvre qu’à l’image des autres Musou, chaque fin de mission est l’occasion de faire évoluer notre guerrier ainsi que le niveau. C’est aussi là que nous observons les relations entretenues avec nos compagnons de route. Et oui l’amitié ça compte si on veut que nos amis nous aident en cours de mission !

Warriors All-Stars - Test (03)
La carte du monde de Warriors All-Stars

Je finis mon premier scénario et je me lance dans un nouveau et en l’occurrence celui de Ryu Hayabusa. Et là grosse déception c’est le même que celui de William et aussi celui de Hayame. C’est assez logique en même temps puisqu’il partage la même story-line mais ça rend ce mode extrêmement répétitif dans sa narration.

Bien que répétitif ce mode est assez long et propose de nombreuses fins différentes. Ajoutons à cela les missions secondaires appelées des « Battle Rumors ». Ces dernières vous demanderont de réaliser certaines actions afin de les valider.

Warriors All-Stars - Test (01)
Des ennemis par centaines !

[penci_review]

Japan-Expo-2018-Bannière-Animée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.