[Test] Micro Yeti de Blue Microphones 🎤

0
351
Test Micro Yéti

Après les casques et les souris je vous propose de tester le fameux Micro Yeti de chez Blue Microphones.

La marque nous promet des résultats remarquables en toute situation grâce à quatre directivités d’enregistrement différentes pour son micro de milieu de gamme.

Qu’en est-il vraiment ? Réponse tout de suite.

Caractéristiques

  • Alimentation requise/consommation : 5 V, 150 mA
  • Fréquence d’échantillonnage : 48 kHz
  • Résolution en bits : 16 bits
  • Capsules : 3 capsules électrostatiques exclusives Blue de 14 mm
  • Diagrammes polaires : cardioïde, bidirectionnel, omnidirectionnel, stéréo
  • Réponse en fréquence : 20 Hz – 20 kHz
  • Niveau de pression acoustique max. : 120 dB (DHT : 0,5 % à 1 kHz)
  • Dimensions (redressé sur le socle) : 12 cm x 12,5 cm x 29,5 cm
  • Poids (microphone) : 0,55 kg
  • Poids (socle) : 1 kg
  • Système : Windows 7 ou supérieur / Mac OSX (10.4.11 ou supérieur)
  • Contenu : le micro Yeti, un câble USB et une notice d’utilisation.

Ergonomie

Le microphone est fait de métal et de plastique (uniquement pour les boutons).

Il possède un pied permettant de l’orienter sur 180°. J’ai bien apprécié la matière antidérapante sous celui-ci permettant d’éviter des petits incidents.

Sous le micro on trouvera le port USB, une prise jack permettant de brancher un casque et une encoche permettant de le visser à une perche par exemple.

Test Micro Yéti - USB et port jack

Les différents boutons sont répartis de la manière suivante :

  • A l’avant, un bouton Mute et un autre permettant de régler le volume d’un casque.
  • A l’arrière on trouvera les boutons permettant de régler le « gain » mais aussi les Pattern.

Test Micro Yéti - Mute et Volume Test Micro Yéti - Gain et Pattern

Utilisation

Allez, je branche mon Yeti en USB (son câble est relativement long) qui est aussitôt reconnu. Pas  besoin de prise XLR ou d’alimentation fantôme par exemple pour profiter pleinement de cet objet. Il m’a fallu cependant faire quelques réglages sous Windows 7. Mon ordinateur a reconnu le Yéti comme étant un micro mais aussi une sortie audio.

C’est quelques petits réglages passés, je me suis mis à enregistrer mon 1e podcast avec ce micro. J’ai donc opté pour le Pattern  « Cardroide » comme cela est conseillé dans la notice. J’ai également mis le gain à 0.

Verdict ? Et bien je peux vous dire que c’est le jour et la nuit entre le micro de mon PC ou du micro-casque que j’utilise et ce Yeti. Le son enregistré est très clair et le bruit est très peu présent ! A noter que pour réduire encore plus  le bruit, vous pouvez éventuellement ajouter en option le Radius III.

Test Micro Yéti - Radius III

Cette suspension de style vintage est conçue pour isoler le Yeti du bruit, des chocs et des vibrations ambiantes.

Je vais te parler maintenant du son. Comme dit plus haut, la particularité du Yéti est qu’il est fait pour toutes les situations. Cardioïde pour le chant et la radiodiffusion, bidirectionnelle pour les interviews, omnidirectionnelle pour tout un groupe, et stéréo pour séparer les sons à gauche et à droite.

Test Micro Yéti - Notice

Pour se faire, on utilisera le bouton de Pattern situé à l’arrière du micro. Les gars de chez Blue Microphones ont même eu la bonne idée de nous expliquer quel pattern utilisé à travers un schéma très simple disponible dans la notice.

Conclusion

Et bien c’est un grand oui pour ce microphone Yéti ! Blue Microphones nous propose un accessoire complet qui permet de nous rapprocher de résultats professionnel. Vendue entre 100 et 150 euros, ce micro est simple d’utilisation et ravira aussi bien les néophytes que les habitués d’enregistrements audio. Un must have si vous voulez vous lancer dans le streaming jeux vidéo par exemple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.