[Test] Kingdom Come : Deliverance 👑

2
170
Kingdom Come Deliverance - Logo (Miniature)

Kingdom Come Deliverance - Logo

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux ! Voici un nouveau venu dans l’univers des jeux vidéo à ambiance Médiéval. Faites place à Kingdom Come : Deliverance.

Action-RPG en vue à la première personne (FPS), le jeu a été développé par Warhorse Studios suite à une campagne Kick Starter.

Est-ce que le titre est à la hauteur des promesses et des attentes ? J’ai envie de vous dire oui ! La preuve toute simple. Après des dizaines d’heures de jeu, je n’ai toujours pas envie de le finir tellement je passe de bon moment. Je vais vous expliquer pourquoi à travers mon test du jeu.

Kingdom Come : Deliverance - Test Combats
Hôtes toi de mon chemin paysan !

Une histoire de Vengeance

Kingdom Come : Deliverance prend place en Bohême au 15ème siècle. Nous y incarnons Henry, le fils d’un forgeron en quête de vengeance suite à un assaut sur son village. On commence donc tout en bas avant de gravir les échelons petit à petit. Cette évolution se verra aussi bien au niveau de vos capacités qu’au niveau de votre rang social. On va ainsi apprendre à se battre, chasser, lire, voler, crocheter des serrures, etc.

En suivant pas à pas le héros, on finit par s’identifier à celui-ci et à être complètement pris dans le scénario. On prend plaisir à évoluer et à se rapprocher petit à petit de notre objectif.

Une ambiance bien travaillée

Si comme moi, tu as kiffé tes cours sur le Moyen-Age alors tu vas être servi ! Oubliez par contre les dragons et autres créatures imaginaires. Ici c’est du réalisme pur !

Kingdom Come Deliverance - Test Carte
Bienvenue en Bohême !

J’ai vraiment apprécié le travail fait sur le réalisme et le souci du détail. Le gameplay, les décors, les personnages, la faune, la flore, etc. Tout a été pensé pour nous plonger dans l’ambiance de l’époque.

Ajoutons également que la très bonne bande-son joue également un rôle important dans cette immersion. Les doublages sont aussi d’excellente qualité avec la possibilité d’opter pour le français, l’anglais ou l’allemand.

Une simulation moyenâgeuse

Niveau simulation, Kingdom Come : Deliverance va très très loin ! Explication avec l’exemple de l‘obtention de compétences. Déjà d’une vous les apprenez dans l’ordre que vous voulez. Ensuite pour les acquérir, nous disposons de trois façons possibles.

La plus simple, en vous battant pour améliorer la force et la maitrise des armes par exemple. Autre moyen, en payant certains PNJ qui accepteront de partager avec vous leur(s) savoir(s) en échange de quelques Groschens, la monnaie du jeu. Dernière possibilité, en lisant des livres de compétence. Mais là où cela va loin c’est qu’il faut savoir lire pour avoir accès aux informations de ce livre. Ca semble logique, mais ça montre à quel point les développeurs ont voulus-nous proposer plus qu’un simple RPG.

Kingdom Come Deliverance - Test Compétences
Les nombreuses compétences de Kingdom Come : Deliverance

Qui dit simulation dit réputation. Vous aurez ici une réputation propre à chaque village et différente avec chaque PNJ. Cette réputation est influencée bien sûr par vos actes mais pas que. Votre tenue (noble, chevalier, paysan etc…), l’état de vos vêtement (propres/sales), l’état de votre personnage (blessures, etc.), vos compétences, votre éloquence et votre charisme jouerons également un rôle important dans votre réputation.

Pour être plus clair, au début du jeu, on nous traitera comme de la merde ! Mais au fur et à mesure que nous progresserons, que nous serons bien équipé, etc. Les PNJ auront  un comportement agréable à notre égard et nous traiteront comme un ami.

Ce côté simulation va d’ailleurs être aussi un élément important du gameplay.

Un gameplay poussé

Le gameplay que propose KCD est plutôt bien pensé et assez complet.

Au combat, vous avez plusieurs postures qui influenceront directement les coups et combos que vous pourrez faire. nous devrons donc tirer profit de telle ou telle posture en fonction de celle de notre adversaire. Par exemple, s’il tient son arme en posture haute, nous aurons plus de chance de le toucher en l’attaquant par le bas (logique). Mais cette simple technique ne fonctionne bien évidement pas avec tout le monde et il faudra parfois feinter.

Kingdom Come : Deliverance_20180301180506
Un inventaire bien garni

Kingdom Come : Deliverance à aussi ces phases d’infiltration. Il est ainsi possible de voler ou de passer par crochetage de serrure pour accéder à certains endroits. Attention tout de même de na pas être surpris par des habitants ou des gardes sous peine d’être sanctionné. Si c’est le cas, nous devrons alors nous acquitter d’une amende ou d’un séjour au bagne qui aura pour effet de diminuer certaines de vos compétences. Je vous recommande donc fortement de sauvegarder ou d’assommer les PNJ au alentour avant de s’essayer à l’une de ses actions.

Simulation oblige, la discrétion influe sur votre furtivité. Inutile de préciser que porter une armure fera beaucoup plus de bruit qu’une simple tenue. A nous donc d’adapter nos équipements en fonction de nos objectifs.

Kingdom Come Deliverance - Test Combats (02)
Les combats contre les chevaliers sont techniques

Un autre point intéressant du gameplay, la difficulté à effectuer certaines actions. Oui, oui, vous avez bien lu. En effet, tirer à l’arc et crocheter une serrure vous demandera de la technique. Et ouais, on est dans une simulation et ça nous plonge encore plus dans le jeu! Allez essayer dans la vraie vie de tirer à l’arc ou de crocheter une serrure. Vous verrez ce n’est pas facile, enfin je pense. Et bien dans Kingdom Come : Deliverance c’est pareil ! Rassurez-vous, pour les plus impatients d’entre vous, une mise à jour viendra faciliter le crochetage.

Une durée de vie imposante

KCD propose beaucoup d’activités différentes. En plus des très nombreuses quêtes secondaires et activités (exploration, chasse, cueillette, etc.). De temps en temps, de courts évènements aléatoires s’enclencheront en se baladant sur les routes de la Bohême (duels, embuscades, etc.).

Kingdom Come : Deliverance_20180301180506
De nombreuses armes sont disponibles.

Comme dit plus haut j’ai dépassé les 20 heures de jeu et je ne l’ai toujours pas terminé.

Les failles du royaume

Malgré toutes ces qualités, le jeu possède quelques défauts.

On commence par les graphismes. Alors oui, je le dis souvent, les graphismes ne font pas un bon jeu. Mais ici c’est dommage de se trouver avec un visuel juste convenable sur un jeu qui excelle dans l’immersion et le gameplay. Pour ma part j’ai joué sur PS4 classique, peut être que sur PS4 Pro ou Xbox One X, le rendu est mieux. A vérifier.

Kingdom Come Deliverance - Test Graphismes
Des graphismes pas exceptionnels

Autre aspect, les marchands et  les gardes ont bizarrement le don de détecter facilement vos objets volés. Ca gâche un peu le côté réaliste du jeu.

Maintenant on va parler du sujet qui fâche beaucoup, l’optimisation et la stabilité du jeu. Même si c’est monnaie courante dans les RPG en monde ouvert (Skyrim, The Witcher, etc.), c’est toujours embêtant de se retrouver day one avec des bugs ou freeze. KCD n’échappe malheureusement pas à cette malédiction et souffre de nombreux bug. Heureusement Warhorse Studios est réactif en mettant régulièrement en place de GROSSES mises à jour pour rectifier le tir.

[penci_review]

Japan-Expo-2018-Bannière-Animée

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.