[Test] Persona 5

3
111
Persona 5 (Logo)

Persona 5 (Logo)

  • Éditeur : Koch Media
  • Développeur : Atlus
  • Genre : Combat
  • Sortie France : 04/04/2017
  • PEGI : 16
  • Plate-formes : PS3/PS4
  • Version testée : PS4
  • Multijoueurs : Non

C’était long mais j’ai enfin terminé Persona 5 sur PS4. Non pas que j’ai pris mon temps, mais avec le boulot, je n’ai pas toujours le temps de jouer et de rédiger un test.

Bref revenons sur le jeu. Arrivé avec un peu petit peu de retard, Persona 5 s’est vite fait pardonner avec l’annonce d’un DLC gratuit ajoutant les excellents doublages japonais. Je ne vous cache pas que j’attendais avec impatience ce nouvel opus car c’est pour moi le premier Persona auquel j’allais jouer. Alors oui, je vous entend déjà dire « WTF et après ça se dit fan de jeux vidéo ». Ouais ok pardon ! Mais si ça peut vous rassurer, j’ai les précédents opus dans ma collection. Et si ça peut encore plus vous rassurez (arrête de te justifier !) ce ne sont pas les seuls jeux que je n’ai pas ouvert (ah si vous saviez !).

Persona 5 - Test (01)
Les séquences animées de toute beauté

Ah oui, j’oubliais, avant de continuer plus loin, les images du jeu ont été récupérées sur le net. Et oui il est (pour le moment ?) impossible de capturer des images ou des vidéos du titre sur PS4. Et honnêtement, j’avais la flemme de brancher mon AverMedia.

Bon, je lance Persona 5 et là gros kiffe : la cinématique version anime qui précède le « Start Menu » est vraiment classe. Musique J-Pop, présentation des personnages, etc. J’ai vraiment eu l’impression de lancer un anime et non pas un jeu. Petit passage obligé dans les options pour mettre les voix japonaises même s’il faut bien l’avouer que le doublage anglais n’est pas si mauvais que ça. Petite précision, les textes de cet opus ne sont malheureusement pas traduits en français. Il va falloir sérieusement vous mettre à l’anglais les amis surtout que le jeu est bourré de dialogue.

Persona 5 - Test (02)
Un peu de Baseball pour passer le temps

Allez go, encore une petite intro en anime et c’est parti pour le jeu. Après une petite phase de gameplay servant également de tutoriel, nous sommes plongés au cœur de l’histoire.

Nous découvrons ainsi un jeune protagoniste (dont on peut changer le nom en début d’aventure). Sans rentrer dans le spoil, vous incarnez un adolescent qui après s’être interposé dans l’agression d’une jeune femme par un politicien se retrouve condamner à aller vivre sous la tutelle d’un gérant de café à Tokyo.

Persona 5 - Test (03)
On se prépare au combat

Qui dit nouvelle ville, dit nouvel établissement scolaire. Nous arrivons donc au lycée Shujin où nous ferons connaissance de nos futurs camarades de classe et de combats puisque ensemble nous formerons « The Phatom Thieves » ou « Les voleurs Fantômes » en français (normalement vous l’avez compris). Alors non ce n’est pas un groupe de J-Pop que nous formerons, mais une équipe qui aura pour but de détruire la corruption dans le cœur des gens. Corruption qui prend la forme de « Palace » autrement dit des donjons (certains restent facultatifs).

Ces lieux sont en fait la représentation de l’esprit d’un personnage rencontré au cours de l’aventure. Et là autant être clair, l’ambiance est souvent très malsaine (logique en même temps). A l’intérieur de ces lieux nous serons amenés la plupart du temps à combattre des gardiens. Je précise « la plupart du temps », car il est possible d’en esquiver certains via des phases d’infiltrations. Nouveautés de cet opus, des énigmes viendront ponctuer notre parcours. Point intéressant, il est possible de quitter les donjons après avoir sauvegardé sa partie dans une « safe room ». Mais attention de tout de même nous devons bien gérer notre emploi du temps dans le jeu, car les Palace sont accessible durant un laps de temps définis. Mais je reviendra plus tard sur ce point.

Persona 5 - Test (04)
Et si on allait créer des Persona ?

Au niveau des combats, on retrouve du classique tour par tour avec la possibilité d’utiliser des attaques physiques ou d’utiliser des Persona qui nous permettront de lancer des attaques élémentaires. Et là logiquement, si vous ne connaissez pas la saga, vous me dites c’est quoi un Persona ? Et bien c’est un monstre qu’on récupère soit en l’ayant non pas capturé comme dans Pokemon mais en le persuadant de nous rejoindre pendant un combat. Pour se faire une courte phase de dialogue se lance et là à nous d’argumenter correctement sinon et bien on se retape contre lui. Attention dans chaque Palace on retrouvera un Persona plus puissant que les autres. Il est également possible dans la Velvet Room (connu par les habitués de la série) de s’adresser à Igor afin de créer des Persona bien qu’il soit possible d’obtenir la majorité en combat.

Persona 5 - Test (05)
Les combats dans Persona

Plus haut je vous parlais d’emploi du temps et ce n’est pas anodin puisque les Persona ont la particularité de nous faire réellement plonger dans leur univers. Autrement dit, la  gestion de la vie privée de notre personnage est très importante. Etablir des affinités avec votre entourage vous permettra d’améliorer les compétences de votre personnage et d’en débloquer certaines pendant les combats. Mais ce n’est pas aussi simple que ça puisqu’il faudra jongler entre vos amis, votre travail, vos cours. Il faudra d’ailleurs parfois faire des choix au risque de décevoir une personne. N’oublions pas les Palaces qui devront être réussis entre certaines dates de votre agenda. Ne pas les réussir dans la date impartie est tout simplement synonyme de Game Over. Tous les objets et XP acquis au cours de ce Palace sont alors perdus et le jeu nous renvoi quelques jours en arrière. A nous donc de bien nous organiser et à être stratégique dans nos choix.

En gros t’en penses quoi Yassuke ?

Persona 5 est incontestablement l’un des jeux de cette année. Un J-RPG complet et long comme je les aime (rien de vicelard dedans). J’ai vraiment bien aimé le côté gestion de la vie privée qui ajoute un côté original par rapport aux J-RPG plus traditionnel. Seul petit inconvénient, une difficulté parfois mal jaugé. Sinon mis à part ça si vous aimez les J-RPG et que la langue de Shakespeare ne vous effraie pas, foncez l’acheter !

Les plus 😀
Les moins 🙁
  • Le chara-design
  • L’OST
  • Les voix japonaises
  • La durée de vie
  • L’ambiance dans les Palaces
  • Certains Persona sont bien galères à battre
  • Graphiquement un peu dépassé sur PS4
Japan-Expo-2018-Bannière-Animée

3 Commentaires

  1. J’approuve totalement ce test qui est clair, conçit et bien détaillé! Pour le travaille effectué c’est avec un grand plaisir que vous attribue un “kokoro” .

  2. Effectivement, tu as très bien résumé ce jeu. Perso, je le recommande vivement, car il a tout pour plaire. Le scénario, les graphismes et le gameplay de Persona 5 sont réussis.

  3. Salut,
    Je trouve que cet opus en vaut la peine. D’ailleurs, je n’ai jamais été déçue par les différents volets de cette saga. Persona 5 nous propose un univers artistique tout à fait sympa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.